Avertir le modérateur

14/10/2014

Stella, joints et shorts de bain, bienvenue dans le foot corpo

le,football, vrai, SNECMA, GLOBAL PARIS FC, corpo, photo

 

Samedi matin, armé de quelques canettes de Stella, je me rends Porte de Montreuil avec deux acolytes, pour y voir jouer la SNECMA. Equipe qui sévit en Île-de-France au niveau Corpo. Nous les avons suivis pendant leur match face au Global Paris FC. Images, citations et situations ubuesques sont venues couronner ce début de week-end ensoleillé. Voyage au cœur d’un football totalement décontracté et décomplexé. 

 

le, football, vrai, photo

Chez la SNECMA, on privilégie le bon goût en arborant un maillot vert de marque Umbro qui n’était autre que l’équipementier de Guy Georges durant son procès. De plus, le match se joue dans l’est-parisien.

 

Plus bel hommage ne pouvait être rendu à ce grand serial killer. Pour cet avant match, les clopes et les gorgées de bières fournies par nos soins sont de sortie. Un des joueurs ose nous lâcher un: «Elle est trop chaude ta bière, va te faire enculer». On constate ici la fameuse exigence du haut niveau. 

le, football, vrai, photo

La rencontre débute avec un quart d’heure de retard et le Global Paris FC démarre celle-ci à 10, ce qui n’a pas eu l’air d’interloquer les joueurs de la SNECMA.

 

Au coup d’envoi, le spectacle a lieu au bord du terrain puisque c’est un remplaçant du GPFC qui tient le drapeau. Le garçon a un profil pour le moins atypique et tient dans sa main une «cigarette qui fait rire».

 

L’odeur champêtre en atteste.

le, football, vrai, photo

Côté terrain, le GPFC aurait dû bénéficier d’un penalty mais l’arbitre a cru à une simulation.

 

Pourtant il est difficile de vouloir se jeter sur un terrain à la texture mi-synthétique, mi-sableuse.

 

Si ce n’est pour vouloir se retrouver en arrêt maladie la semaine suivante. La SNECMA ouvre le score mais se fait rapidement rejoindre suite à ce mouvement plein de fluidité.


 

Derrière, le GPFC déroule pour mener 3-1 à la pause. Et cela a le don de passablement énerver le défenseur central de la SNECMA, Rémy dit «La Feuille», rapport à sa maigreur maladive.


 

La seconde période vit les verts sombrer et finalement être défaits 6-2. Pas grand-chose à dire, le GPFC était supérieur. Le score et le contenu du match semblent anecdotiques tant un joueur a crevé l’écran.

 

Il s’agit de l’ailier droit du GPFC, entré après la pause et qui a arboré un short de bain. Peut-être avait-il l’intention de tracer direct à L’Aquaboulevard après le match. 


 

Cette allusion au célèbre parc aquatique fait partie des nombreuses perles récoltées au bord du terrain. Voici les plus percutantes:

 

«On est que 10, le 11e arrive, Monsieur l’arbitre». Le fameux 11e du Global Paris FC rentrera à la 5e minute.

 

« Jean-Charles, dis à l’arbitre qu’il y a pas d’arbitre de touche». Ça sent le match bien organisé.

 

«Tu m’as trop mal côtoyé, tu m’as pas dit bonjour» reproche un membre du GPFC à un adversaire. La politesse c’est primordial dans le football.

 

«La SNECMA c’est le Barça, mais faut pas qu’ils s’emmerdent avec le Tiki Taka»

 

«Les gars c’est un match de Coupe?? Beh faites vous plaisir». L’entraîneur joueur du GPFC n’a que très peu étudié le calendrier de la saison. 

le, football, vrai, photo

Suite à une boulette de gardien a résonné un «Hey Thomas Price!!» ou encore «il est plus Manuel que Neuer».


Celui de la SNECMA s’est quant à lui vu donner le surnom de «Jourdren du périf».


Après les derniers remparts, c’est l’arbitre qui en a pris pour son grade.

 

«Il est tellement loin de l’action que sur Google Map, il est Porte de Bagnolet.»

 

«Oh l’arbitre, t’es venu prendre tes 20 balles et tu te casses. Enlevez-lui 8 euros de sa paye à la fin du match.»

 

« Tu vois ses gestes, on dirait qu’il fait la circulation ». 

le, football, vrai, photo

Nous terminerons cette matinée en faisant un petit coucou aux deux policiers à cheval qui ont arpenté les abords du stade… 


 

Stade dont les douches sont guère recommandables.

le, football, vrai, photo

Mais il est recommandable et recommandé d’aller voir les matches amateurs le week-end. Quand tout ça se déroule dans une ambiance de camaraderie et de franche rigolade, il n’y a rien de mieux.


Vu le spectacle offert, à l’avenir, je préférerai sacrifier mon samedi matin pour aller mater ce genre de football, plutôt que de perdre mon samedi soir à me taper un multiplex de L1 soporifique.

 

Guy Truite

 

Suivez Le Football Vrai sur Twitter

16:33 Publié dans Blog, Sport | Tags : le, football, vrai, corpo, snecma | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu